AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez  | 
 

 « J’aime l’effet que tu me fait. » ||| Piet.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
avatar


▌Né(e) à : New Heaven - USA
▌Emploi : Etudiante
▌Love story : Compliqué


MessageSujet: « J’aime l’effet que tu me fait. » ||| Piet.   Lun 23 Nov - 6:22


« J’aime l’effet que tu me fait. »


    Isabella avait passé la soirée de la veille à faire la fête, si bien qu’à son réveil elle ne se rendit pas tout de suite compte qu’elle ne se trouvait pas seule dans son lit, un homme, grand les cheveux châtain en une coiffure désordonné, un filet de bave coulait le long de sa bouche très jolie d’ailleurs. Elle se leva de façon à faire un maximum de bruit pour qu’il comprenne qu’il devait partir, elle marcha jusqu’à sa salle de bain toute nue, ses cheveux bouclé cascadait le long de son dos pour s’échouer au creux de ses reins, elle prit une très longue douche et puis une demi heure plus tard alors qu’elle estimait avoir laissé assez de temps à l’inconnu de son lit pour partir elle retourna dans sa chambre simplement vêtu d’une longue serviette de bain blanche, en effet le jeune homme avait disparu seul restait à la place où il dormait une demi heure à peine avant une petite feuille blanche sur lequel il avait écrit maladroitement :

      « J’ai vraiment passé une soirée merveilleuse en ta compagnie, tu m’a envouté.
      Appel moi : 994 853 245
      Carlo. »


    La jeune femme sourit, elle faisait souvent ça aux hommes lorsqu’elle le voulait et en l’occurrence la veille elle l’avait voulut. En jetant un coup d’œil à son réveil, elle vit qu’elle était en retard pour les cours, pas que la fac lui soit indispensable ou autre seulement elle aimait les cours d’art qu’elle suivait ce matin là. Elle jeta négligemment la note dans sa corbeille et fila dans son dressing d’où elle sortie un ensemble de sous vêtement en dentelle blanche La Perla, un jeans slim bleu brut Joe Crew, avec un chemisier ivoire Dior, elle attrapa des ballerines Jimmy Choo, son caban marine et son sac Chloé, puis se dirigea de nouveau dans sa salle de bain, où elle se sécha rapidement les cheveux, s’appliqua un peu de mascara et de gloss, se brossa les dents et partie en trombe, si bien qu’elle du réveiller Perla qui sommeillait à côté.
    Izzie arriva devant la fac où quelques étudiants étaient assis à même le sol pour étudier et boire trop de café en fumant comme des pompiers. Elle poussa les lourdes porte et se glissa tant bien que mal dans l’amphithéâtre et se fraya une place tout au fond, elle prit soigneusement et aciduement des notes, lorsque la fin des cours arriva elle mourrait de faim.
    Elle longea donc une rue de Rome et dénicha un petit restaurant assez touristique et pourtant pas trop bondé, il faisait assez froid pourtant elle n’était pas gelé malgré que ses pieds soient dans de simples ballerines. Elle commanda une salade italienne avec un verre de vin. Après avoir mangé elle paya et continua de se promener dans Rome, elle acheta une robe dans une petite boutique de créateur et ensuite décida de rentrer faire une petite sieste.
    Elle arriva chez elle et l’appartement était vide, il l’était souvent en ce moment, depuis que l’un de ses amis proche - Jamie - et sa meilleure amie - Perla - sortaient plus ou moins ensemble, enfin ils couchaient juste ensemble mais du coup sa meilleure amie désertait un peu l’appartement en ce moment. Non que ça l’énerve ou quoi que ce soit, ils étaient majeurs et vacciné et ils couchaient avec qui ils voulaient, sauf que Perla lui volait son ami et Jamie lui volait sa meilleure amie. Pourtant elle savait que comme tout chez Jamie et Perla ce n’était qu’une passade. La jeune femme enleva ses ballerines et les lança négligemment à travers la pièce et s’affala sur son lit, elle du dormir plusieurs heures car à son réveil il faisait nuit noir. Elle fut quelques peu perturbé par la nuit qui arrivait aussi soudainement, se leva et tituba jusqu’à l’endroit où au sol se trouvait ses ballerines. Elle les remit et repartit avec son sac et son caban, elle héla un taxi et lui donna l’adresse de Piet, ils s‘envoyaient des texto puis elle lui en envoi un dernier : « J‘arrive tout de suite. » et elle fourra son BlackBerry dans son sac. Sans même y réfléchir réellement, elle le voyait tellement souvent que pour elle il était naturel d’y aller comme ça, elle était belle et elle le savait, si bien que le fait de se regarder dans un miroir était inutile et donc qu’elle fut décoiffer aurait donner un air rebelle et cool sur elle. Le taxi lui jetait des regard en biais de temps à autre, elle le paya lorsqu’il la déposa devant l’immeuble de Piet et sortie et sans même sonner elle fit le code et monta dans son appartement, elle entra sans frapper sachant qu’il était là vu que de la lumière filtrait de sous la porte d’entré. Il était naturelle chez elle de ne pas se poser des questions comme savoir si il était accompagné ou trop occupé pour elle, elle était si spontané. En entrant elle déposa son sac, son caban et ses ballerines dans l’entré avant de se diriger vers le salon, elle le connaissait bien, et connaissait suffisamment l’appartement pour ne pas se formaliser à la boite de pizza et au divers bordel qui jonchait le sol et le canapé, elle poussa un peu le bordel et prit une bière dans le mini bar, avant de crier :
      - Piet tu es là ? C’est Izzie.

    Puis elle décapsula sa bouteille de bière et s’assit sur le canapé en zappant d’une chaine à l’autre trop vite pour vraiment regarder. Les liens qui unissaient Piet et Isabella étaient assez compliqué, ils étaient meilleurs amis et un jour où l’alcool avait coulé à flot ils avaient sauté le pas, depuis ils continuaient à être amis mais avec ça ils s’octroyaient un peu de plaisir. Peu de personnes comprenaient les liens qu’ils avaient, à commencer par Paolo se qui crée des disputes entre eux, car au grand dam de Paolo, Izzie défendait toujours Piet, quoi qu’il fasse ou qu’il dise c’était lui qu’elle défendrait. Elle le savait, Piet n’aimait pas Paolo et au lieu de la rendre folle, elle se trouvait rassuré de voir que Piet était là, qu’il la protégeait, elle laissa son esprit ainsi vagabondé pendant plusieurs minutes, puis elle fut captivé par une publicité avec des lapins, c’était bien elle ça, elle pouvait être intéressé par les trucs les plus idiots qui soit, un peu infantile mais elle assumait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

« J’aime l’effet que tu me fait. » ||| Piet.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dolce Vita :: « DOLCE VITA » :: Place d'Espagne, villa Borghese -
navigation rapide
-----------------------------
contexte règlement bottin des avatars on recherche faq annonces

Forum configuré pour firefox
résolution d'écran 1280*800
design & css © adelinha



more


Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit